En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal

Inra Val de Loire - UR Amélioration, génétique et physiologie forestières

Site de l'UR AGPF de l'INRA

Les arboretums patrimoniaux

Les arboretums appartenant à cette thématique ont une vocation pédagogique et touristique.

Huit arboretums de l'ONF font partie de cette catégorie. Des visites sont organisées afin de les découvrir.

Arboretum-National-des-Barres

Arboretum des Barres (45)

Créé en 1821 par Philippe-André de Vilmorin, c'est l'un des plus vieux arboretums de France.
C'est aussi l'un des plus riches d'Europe (2650 taxons différents répartis sur 35 hectares). Son objectif initial était d'acclimater le plus d'espèces possibles, d'y observer le comportement des essences forestières et ornementales mais aussi de décrire de nouvelles espèces introduites. Actuellement, l'arboretum est davantage orienté sur l'enrichissement de sa collection d'arbustes (le Fruticetum Vilmorinanum) et le développement des activités autour de l'arbre.
De nombreux forestiers célèbres ont arpenté ses allées et vous en rencontrerez peut être en allant vous y promener.

Arboretum de la Jonchère_87

Arboretum de la Jonchère (87)

Créé en 1885 par H. Girardin et A. Laurent, il dispose actuellement de 163 taxons différents répartis sur 11 hectares. Son objectif initial était d'adapter  les espèces exotiques aptes à produire du bois de qualité. La visite de cet arboretum vous permettra ainsi de découvrir les grands conifères de climat océanique. Votre visite au printemps se fera parmi les floraisons de sa riche collection de Rhododendrons.

Arboretum de Pézanin_71

Arboretum de Pézanin (71)

Créé en 1903 par M. de Vilmorin, cet arboretum de presque 30 hectares disposant de 4 hectares d'étangs vous offre 565 taxons différents. Il reste de son objectif initial de très beaux sujets adaptés au climat de moyenne montagne à influence continentale. Mais vous pourrez aussi y découvrir les espèces introduites au cours des siècles par la famille de Vilmorin aussi bien feuillues que résineuses. Il peut aussi s'enorgueillir de superbes spécimens menacés dans leur milieu naturel.

Arboretum de Royat_63

Arboretum de Royat (63)

Créé en 1934, cet arboretum de 41 hectares renferme aujourd'hui 53 taxons différents. En venant le découvrir, vous aurez tout d'abord l'impression de vous perdre dans une forêt enchantée qui à chaque détour du chemin vous entrainera dans une partie différentes du globe. L'automne est le moment idéal pour profiter de sa riche collection d'arbres et arbustes aux colorations plus étonnantes les unes que les autres. Vous découvrirez aussi que le printemps et l'été ne sont pas les seules périodes de l'année où vous pouvez vous enivrer de flagrance. Son parcours est aisé parmi les reconstitutions de paysages forestiers recréant les écosystèmes ligneux d'origine.

Arboretum de Ripaille_74

Arboretum de Ripaille (74)

Cet arboretum a été créé en 1911 sur une ancienne propriété viticole. En bordure du lac Léman, sa visite vous permettra de découvrir 135 taxons répartis sur ses 17 hectares. Au cours de votre visite vous pourrez admirer de nombreuses espèces exotiques acclimatées à la Haute Savoie et vous initier à la reconnaissance des arbres et arbustes à vocation médicale, alimentaire ou aromatique.

Arboretum de l'Hort de Dieu_30

Arboretum de l'Hort de Dieu (30)

Cet arboretum créé au tout début du XXième siècle par deux éminents botanistes Charles Flahault et Georges Fabre, possède 110 taxons. En le parcourant vous comprendrez l'ampleur du travail accompli afin de proposer des espèces adaptées à la restauration des terrains de montagnes déboisées au XIXème siècle. Il est maintenant partie intégrante du PNR des Cévennes et vous pourrez le rejoindre notamment par un chemin de randonnée.

Réseaux d'arboretums réunionnais_974

Réseaux d'arboretums réunionnais (974)

Il ne s'agit pas d'un arboretum mais d'un ensemble de 5 répartis sur l'ile . Ces arboretums renferment sur une surface totale 7,7 hectares 160 taxons parmi les plus rares de l’archipel des Mascareignes. C'est le plus récent de tous mais il saura vous enchanter par sa diversité.

Arboretum de Gratteloup-Ruscas_83

Arboretum de Gratteloup-Ruscas (83)

C'est le seul arboretum de ce groupe à renfermer des taxons acclimatés au climat méditerranéen. A l'origine, terrain de jeu de l'expérimentation forestière de l'INRA, il vous propose 102 taxons d'origine méditerranéenne et plus particulièrement de la flore américano-mexicaine semi-aride d’altitude.