En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal

Inra Val de Loire - UR Amélioration, génétique et physiologie forestières

Site de l'UR AGPF de l'INRA

CGAF - ONF

ONF
© ONF
Conservatoire Génétique des Arbres Forestiers de l'ONF

Animatrice :Brigitte Musch
Composition de l'équipe : Thierry Lamant, Bénédicte Le Guerroué, Anthony Dubois, Yves Rousselle

Le Conservatoire Génétique des Arbres Forestiers, Unité sous contrat (ONF-INRA), a pour ambition de participer aux côtés de l'INRA à l’effort de recherche en génétique des populations des arbres forestiers et en biologie de la conservation. Il a pour objectif d’apporter des réponses concrètes en matière de gestion durable des écosystèmes forestiers.

Les ressources génétiques forestières

La diversité génétique des arbres est une composante clef de la biodiversité forestière. Cette diversité est un facteur favorisant la biodiversité globale de l’écosystème.
Cette biodiversité n’est pas toujours facile à étudier au sein des espèces, elle est également en perpétuelle évolution car façonnée par la dynamique des peuplements, les flux des graines ou de pollen entre les peuplements et par la sélection naturelle ou non. Dans le contexte actuel des changements climatiques, préserver durablement ce patrimoine sur le long terme est un enjeu important lié étroitement à la gestion des forêts, de plus elles sont un gage de l'adaptation des forêts à de nouveaux contextes.
Le changement climatique est un processus qui s’inscrit dans la durée. A l’échelle du siècle, les forêts devront faire face à une succession de climats difficilement prévisibles et inédits dans leur dimension physique aussi bien que dans leur dimension biologique.
Le maintien en bonne santé des écosystèmes forestiers actuels dans un contexte de changement climatique dépendra de la capacité de survie et de reproduction des arbres sur place mais aussi de leur adaptabilité à ces conditions. L’évolution des caractéristiques génétiques peut être naturel ou organisé par l’homme.

Ayant la certitude que des changements écologiques majeurs vont survenir, il nous faut tirer le meilleur parti de ce potentiel adaptatif. Pour cela, l'ONF doit :

  • Proposer une sylviculture qui maintienne la diversité génétique sur le long terme,
  • Favoriser les processus évolutifs pour permettre aux peuplements de coller à leur environnement,
  • Donner des solutions alternatives afin de conserver les ressources génétiques forestières

Pour en savoir plus, téléchargez le PDF du rendez-vous technique des 20 ans de la CRGF.