En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal Université de Tours CNRS IFCE

INRA - Unité Physiologie de la Reproduction et des Comportements Nouzilly

UMR Physiologie Reproduction Comportements

Microenvironnement et Dynamique des Réseaux Neuroendocrines (MiDyNNet)

animation
© Inra

Animatrices de l'équipe

Anne Duittoz & Yves Tillet

Objectifs généraux

Les objectifs de l’équipe sont d’identifier les mécanismes neuroendocrines mis en jeu en réponse à des variations du microenvironnement d’origine endogène (hormones, remodelage des afférences neuronales) ou exogène (xénobiotiques, photopériode) dans le but de comprendre et d’évaluer les capacités d’adaptation des animaux d’élevage à leur environnement. Nous utilisons des approches fondamentales multi-échelles pour identifier des cibles moléculaires, cellulaires et tissulaires, ainsi que des approches intégratives via l’utilisation de données biologiques qui alimentent des modèles mathématiques pour obtenir des outils prédictifs.

Enjeux socio-économiques

La maîtrise de la reproduction des mammifères d’élevage ainsi que celle de l’espèce humaine restent des enjeux économiques mais aussi sociétaux et thérapeutiques majeurs. Dans le cadre de l’élevage, les stratégies d’amélioration génétique requièrent le contrôle du moment des cycles et en particulier celui de l’ovulation. Dans l’optique de l’élevage durable, les traitements hormonaux pour la maitrise de la reproduction ne seront plus autorisés. La compréhension des régulations cellulaires à l’échelle du microenvironnement des réseaux neuroendocrines pourrait permettre d’identifier de nouvelles cibles thérapeutiques ne nécessitant pas l’utilisation d’hormones. Dans l’espèce humaine, 10 % des infertilités n’ont pas de cause connue et demeurent sans solution thérapeutique. Les recherches que nous menons dans l’équipe MiDyNNet visent à produire, par l’utilisation de divers modèles animaux, des connaissances qui pourront contribuer à déterminer l’origine des pathologies humaines affectant la fertilité, la puberté, etc…, et plus particulièrement les dysfonctionnements en lien avec le microenvironnement neuroendocrine.

Thématiques

Les travaux de recherche de l’équipe s’articulent autour de trois axes principaux :

  • Développement fonctionnel des réseaux neuroendocrines contrôlent la reproduction

Nous étudions l’ontogenèse du système GnRH et en particulier les mécanismes de la mise en place de la sécrétion pulsatile du GnRH au cours du développement.

  • Effets et mécanismes d’action des perturbateurs endocriniens à activité hormonomimétique sur le microenvironnement des réseaux neuroendocrines

Notre équipe s’intéresse à l'effet des perturbateurs endocriniens présents dans l'environnement sur la reproduction chez les mammifères en allant de l’échelle cellulaire aux effets comportementaux. Nos études traitent de l’effet des PE sur le neurodéveloppement des systèmes neuroendocrines ainsi que leurs effets transgénérationnels potentiels. Par ailleurs nous développons des tests in vitro pour évaluer et prédire les effets des polluants environnementaux sur le système neuroendocrine (un brevet en cours).

Principales techniques utilisées

    • Cultures primaires de neurones, d’astrocytes, de tanycytes, cultures d’explants, de placodes olfactives, cultures de lignées cellulaires eukaryotes
    • Approches électrophysiologiques (Loose Patch, signalisation calcique)
    • Immunohistochimie, Western blot, co-immunoprécipitation, microscopie confocale et électronique, analyses d’images
    • Hybridation in situ, (RT)qPCR, clonage, transfections stables et transitoires de cellules eucaryotesTransduction virale
    • Analyse de perte et de gain de fonction (outils moléculaires : siRNA, shRNA, enzymatiques, pharmacologiques, génétiques)
    • Approches de neurochirurgie et neuroimagerie in vivo (IRM, Scanner)Modèles animaux : rongeurs, ovins, équins

Membres de l'équipe et étudiants

Les membres de l'équipe "Microenvironnement et Dynamique des Réseaux Neuroendocrines" sont :
Lire la suite
Résultats

Résultats de recherche

Les dernières publications des chercheurs de l'équipe sont :
Lire la suite
Neurones in vitro

Pascal Vaudin et Delphine Pillon, enseignants-chercheurs dans notre UMR vous parlent des Neurones in vitro

Article présentant des travaux réalisés par Delphine Pillon et Pascal Vaudin (équipe Microenvironnement et Dynamique des Réseaux Endocrines)
Lire la suite