En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu INRA Logo Université Tours

Infectiologie, santé publique - pathogène, immunité, infection

Unité mixte de recherche Infectiologie et Santé Publique

Inra - Université de Tours

Le carcinome des cellules de Merkel

Pseudo-particules du Polyomavirus à cellules de Merkel, obtenues par expression de la protéine majeure de capside VP1 et observées en microscopie électronique à transmission. © Antoine Touzé et Pierre-Yves Sizaret.
© Université de Tours, A Touzé et al.
Epidémiologie, diagnostic et marqueurs de pronostic

Découvert en 2008, le MCPyV est le virus responsable du carcinome des cellules de Merkel, un cancer rare mais très agressif. Depuis, les virologistes ont identifié huit nouveaux polyomavirus humains, dont le BKPyV, le JCPyV, le MCPyV et le TSPyV. A ce jour, seuls ceux-ci ont un pouvoir pathogène reconnu chez l’homme. En revanche, tous les polyomavirus sont ubiquitaires.

Les anticorps contre certains polyomavirus apparaissent très tôt dans l’enfance. Ensuite, la séroprévalence s’élève à l’âge adulte et atteint 50% et 90% pour les virus HPyV7 et MCPyV respectivement. Des modes de transmission différents pourraient expliquer ces variations. Le MCPyV reste latent tout au long de la vie et se réactive après 60 ans, avec une augmentation du taux d’anticorps sériques. De plus, nous avons montré une transmission familiale du virus, entre frères et sœurs, avec des enfants d’âges proches.

La détection de forts titres d'anticorps anti-VP1 est de bon pronostic. Mais celle des anticorps dirigés contre l'antigène T du MCPyV est associée à la masse tumorale et à la présence de métastases. Par contre, le pronostic est bon lorsque que ce marqueur devient négatif.

La vitamine D pourrait agir sur la biologie du carcinome à cellules de Merkel. En effet, en mesurant son taux dans le sérum, nous avons observé une relation entre un niveau :

  • élevé et une plus petite taille des tumeurs au moment du diagnostic ;
  • faible et une plus forte récurrence des métastases.