En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal Logo tutelles umr prc

INRA - Unité Physiologie de la Reproduction et des Comportements Nouzilly

UMR Physiologie Reproduction Comportements

La fertilité des mâles

La fertilité des mâles dépend

  • de la production quantitative et qualitative des gamètes, les spermatozoïdes.

  • de leur maturation dans l'épididyme qui initie leur motilité et la capacité de reconnaître l'ovocyte.

  • de leur mélange avec le plasma séminal qui les prépare à la capacitation

  • et finalement des conditions physiologiques et des milieux présents chez la femelle.

La production des spermatozoïdes par le testicule fait intervenir

  • La multiplication des spermatogonies par une série de mitoses. La dernière division engendre des spermatocytes primaires qui entrent en méiose.La méiose débute par une prophase longue de plusieurs semaines, au cours de laquelle l'ADN se duplique et les gènes se réorganisent. Elle se termine par 2 divisions particulières qui vont produire successivemen t :
    • les spermatocytes secondaires,

    • puis les spermatides.

  • La spermiogenèse transforme les spermatides en spermatozoïdes testiculaires qui ne sont ni motiles, ni capables de reconnaître les ovocytes. Ces propriétés apparaissent au cours de la maturation dans l'épididyme.

  • A l'éjaculation, les spermatozoïdes sont dilués par les secrétions des glandes accessoires et sont modifiés de manière importante.

  • Pour devenir féconds, ils devront encore être capacités dans les voies génitales femelle.

Les techniques de conservation sous forme liquide ou congelée devraient idéalement ralentir ces dernières modifications qui sont irréversibles.