En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal Logo tutelles umr prc

INRA - Unité Physiologie de la Reproduction et des Comportements Nouzilly

UMR Physiologie Reproduction Comportements

Neuroendocrinologie des Interactions et Comportements Sexuels (NICS)

Animateur de l'équipe

Matthieu Keller

Objectifs généraux

L’objectif de notre équipe est d’étudier les comportements sociaux et sexuels et leurs régulations neurobiologiques et endocriniennes. Dans ce cadre, nous portons une attention particulière aux indices sensoriels olfactifs ("phéromones") et à leurs impacts sur la fonction de reproduction. Dans cette perspective, nous combinons des niveaux d’analyse allant de la molécule au groupe social, afin d’adopter une vue intégrative des mécanismes en jeu. Ainsi, nos recherches sont à la charnière entre différentes disciplines : éthologie, neuroendocrinologie, physiologie de la reproduction et biologie moléculaire. Notre analyse s’étend lorsque cela est nécessaire à d’autres déterminants, comme par exemple, des aspects ontogénétiques ou environnementaux. Nos travaux reposent sur l’utilisation complémentaire de modèles animaux de type rongeurs et gros animaux (chèvre, mouton, cheval, cervidés notamment).

Enjeux socio-économiques

En plus de leur portée fondamentale, nos recherches ont vocation à déboucher sur des applications agronomiques en termes de mise au point de systèmes d’élevages durables. Un domaine d’application potentiel repose sur l’utilisation d’odeurs biologiquement signifiantes pour contrôler la reproduction et les comportements sociaux des animaux de rente. Nos recherches peuvent également avoir des applications de portée plus clinique, comme par exemple, l’évaluation des effets de perturbateurs endocriniens sur les comportements de reproduction et la différenciation sexuelle du cerveau.

Thématiques

De manière non exhaustive, les deux thématiques principales actuellement développées concernent :

  • le contrôle olfactif de la physiologie et des comportements reproducteurs  (souris, chèvre, mouton, cheval)
  • la régulation endocrinienne et l’impact de l’exposition à différents perturbateurs endocriniens sur les comportements reproducteurs et les réponses physiologiques associées (rongeurs)

Publications majeures récentes

Picot M., Naule L., Marie-Luce C., Martini M., Raskin K., Grange-Messent V., Franceschini I., Keller M. & Mhaouty-Kodja S. (2014). Vulnerability of the neural circuitry underlying sexual behavior to chronic oral exposure to bisphenol A in male mice. Endocrinology, 155, 2, 502-512.

Jouhanneau M., Cornilleau F. & Keller M. (2014). Peripubertal exposure to male odors stimulate female puberty onset and sexual preference in adult mice. Hormones & Behavior, 65, 2, 128-133.

Bedos M., Duarte G., Flores J.A., Fitz-Rodriguez G., Hernandez H., Vielma J., Poindron P., Chemineau P., Keller M. & Delgadillo J.A. (2014). One hour of daily contact with sexually active males is sufficient to induce fertile ovulation in anestrous goats. Domestic Animal Endocrinology, 48, 93-99.

Oboti L., Perez-Gomez A., Keller M., Jacobi E., Birnbaumer L., Leinders-Zufall T., Zufall F. & Chamero P. (2014). A wide range of pheromone-stimulated sexual and reproductive behaviors in female mice depend on G protein Gαo. BMC Biology, 12, 31, 1-17.

Martini M., Calandreau L., Jouhanneau M., Mhaouty-Kodja & Keller M. (2014). Perinatal exposure to methoxychlor enhances adult cognitive responses and hippocampal neurogenesis in mice. Frontiers in Behavioral Neuroscience, 8, 202, 1-11.

Martinez-Alfaro J.C., Hernandez H., Flores J.A., Duarte G., Fitz-Rodriguez G., Fernandez I.G., Bedos M., Chemineau P., Keller M., Delgadillo J.A. & Vielma J. (2014). An intense male sexual behavior is necessary to induce the preovulatory LH surge and ovulation in seasonally anovulatory goats. Theriogenology, 82, 7, 1028-1035.

Ponce J.L., Velazquez H., Duarte G., Bedos M., Hernandez H., Keller M., Chemineau P. & Delgadillo J.A. (2014). Reducing exposure to long days from 75 to 45 or 30 days does not decrease the capacity of male goats to stimulate ovulatory activity in seasonally anovulatory females. Domestic Animal Endocrinology, 48, 119-125.

Salazar-Ortiz J., Monget P. & Guillaume D. (2014). The influence of nutrition on the insulin-like growth factor system and the concentrations of growth hormone, glucose, insulin, gonadotropins and progesterone in ovarian follicular fluid and plasma from adult female horses (Equus caballus). Reproductive Biology and Endocrinology, 12, 72.

Membres de l'équipe et étudiants

Les membres de l'équipe "Neuroendocrinologie des Interactions et Comportements Sexuels" sont :
Lire la suite

Résultats de recherche

Les dernières publications des chercheurs de l'équipe sont :
Lire la suite