En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal logo partenaire

PFIE

Plate-Forme d'Infectiologie Expérimentale

Informations réglementaires

Informations réglementaires
Quelques informations qui peuvent vous aider à comprendre certains impératifs réglementaires liés à l'utilisation d'animaux à des fins scientifiques...

La nouvelle réglementation concernant l'utilisation d'animaux à des fins scientifiques (ou "expérimentation animale") est sortie en février 2013, et constitue la transcription de la directive européenne 2010/63/UE relative à la protection de ces animaux. Elle consiste en 1 décret et 4 arrêtés, applicables immédiatement (à une exception près, applicable au 1er janvier 2017).

Agrément à l'expérimentation animale

La PFIE est agréée par la Direction départementale de la protection des populations (DDPP), qui dépend du Ministère de l'Agriculture, de l'Agro-alimentaire et de la Forêt (MAAF), comme établissement utilisateur et fournisseur d'animaux utilisés à des fins scientifiques. Cet agrément précise entre autres les espèces animales pour lesquelles la PFIE est agréée. Le dernier renouvellement date d'avril 2012. Le prochain est programmé en avril 2017, puis tous les 6 ans, comme le prévoit la nouvelle réglementation.

Autorisation ministérielle et évaluation éthique

Dans la quasi-totalité des cas, et en particulier en infectiologie, la réalisation de protocoles expérimentaux nécessite obligatoirement, depuis février 2013, l'obtention préalable d'une autorisation ministérielle de projet auprès du ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (MENESR), incluant une évaluation éthique réalisée par un comité d'éthique en expérimentation animale (CEEA) enregistré auprès du-dit Ministère.

Structure chargée du bien-être animal

La PFIE dispose d'une structure chargée du bien-être animal (SBEA), comme prévue par la réglementation.

Autres réglementations

La PFIE est également soumise à de nombreuses autres réglementations, dans des domaines variés comme le confinement, le transport des animaux vivants, la gestion des déchets à risque infectieux, la protection des travailleurs exposés à des agents biologiques pathogènes, la gestion de certains micro-organismes et toxines (MOT), la gestion des organismes génétiquement modifiés (OGM)...

Veille réglementaire

La PFIE réalise en conséquence une veille réglementaire, dans tous les domaines qui la concerne, pour se tenir continuellement informée des évolutions réglementaires. Une partie des textes est disponible dans Versa.

Voir aussi